Re2020 et batiments industriels

RE2020 et bâtiments industriels

  • Le 06/01/2023

En signant l'accord de Paris sur le climat en 2015, la France s'est engagée à réduire considérablement ses émissions de carbone. Un engagement qui s'est confirmé avec l'inscription, dans la loi énergie climat de 2019, de l'objectif d'atteindre une neutralité carbone d'ici à 2050. C'est dans ce contexte que s'inscrit la RE2020 qui vient réglementer le secteur du bâtiment. Celui-ci représente 43 % des consommations énergétiques par an et 23 % des émissions de GES (Gaz à Effet de Serre) en France. THIBAULT BÂTIMENT INDUSTRIEL vous explique les objectifs de cette réglementation et son impact sur les bâtiments industriels.

Quels sont les bâtiments concernés par la RE2020 ?

La Réglementation environnementale 2020 (RE2020) est la nouvelle norme qui définit les performances énergétiques et environnementales des bâtiments en France. Cette réglementation remplace progressivement la RT2012 qui concernait essentiellement la performance du chauffage et de l'isolation. La nouvelle réglementation s'applique à la construction de bâtiment à usage d'habitation (maisons individuelles ou groupées, logements collectifs). La RE2020 s'applique aussi pour la construction de bâtiments de bureaux et les locaux prévus pour l'enseignement primaire ou secondaire.

Elle concerne également la construction des bâtiments tertiaires spécifiques. Le bâtiment industriel fait partie de cette catégorie. Ce type de construction doit donc se conformer aux exigences de la RE2020 à partir de janvier 2023. 

Industriels batiments re2020 et 1

Quels sont les objectifs de la RE2020 ?

Bien plus stricte et exigeante que la RT2012, la RE2020 vise 3 principaux objectifs : 

  1. Le premier objectif de cette nouvelle réglementation est de continuer l'amélioration de la performance énergétique, mais cette fois-ci les exigences ont été renforcées. On note en effet une baisse de la consommation d'énergie primaire d'environ 15 à 20 % par rapport à la réglementation thermique 2012. Une réévaluation du besoin bioclimatique (Bbio) des bâtiments a par ailleurs été faite, pour réduire les besoins en éclairage, en chauffage et en refroidissement à confort égal. 
     
  2. Elle vise à réduire l'impact carbone sur l'ensemble du cycle de vie des bâtiments neufs, de la phase de construction à la démolition, en passant par l'exploitation. Le matériel installé, ainsi que les matériaux utilisés sont pris en considération. Cela implique une utilisation plus importante des énergies renouvelables et des matériaux biosourcés.
     
  3. La RE2020 vise également le confort d'été avec des bâtiments qui sont en mesure de résister aux prochains épisodes de canicule qui seront plus intenses et plus fréquents à cause du réchauffement climatique. Ainsi, les bâtiments doivent garantir le confort des occupants pendant les épisodes de forte chaleur sans qu'ils aient nécessairement recours à la climatisation. 

Quel est l'impact de la RE2020 pour les bâtiments industriels ?

La RE2020 qui devait entrer en vigueur dès le début de l'année 2021 a connu un report d'un an en raison de la pandémie de la Covid-19. Finalement entrée en vigueur le 1er janvier 2022, la nouvelle réglementation n'a pas été entièrement dévoilée. Les exigences auxquelles devront se conformer les bâtiments industriels et les autres constructions appartenant à la même catégorie ne sont en effet pas encore connues. Les exigences seront donc précisées ultérieurement et il est fort probable qu'elles se rapprochent des contraintes imposées aux bâtiments et immeubles de bureaux. Toutefois, rien n'est encore sûr pour le moment. On attend qu'une annonce soit officiellement faite au sujet des bâtiments industriels et de stockage par extension (entrepôt, hangar, réserve, structure modulaire démontable).

En considérant l'ambition de la RE2020, il est très probable que les bâtiments préfabriqués formés avec des éléments standardisés et réalisés hors site (en usine) soient une solution très intéressante pour les industriels. La construction préfabriquée offre en effet plusieurs avantages aussi bien en termes de coûts que de praticité. Les bâtiments préfabriqués sont un mode de construction assez simple et très rapide qui permet de réduire la durée de chantier et donc de limiter l'impact environnemental du projet.

Les travaux de constrcution sont également moins lourds, cela permet de réduire la production de déchets sur le site d'installation. La réalisation d'une construction préfabriquée se fait d'ailleurs avec des éléments simples et facilement dissociables. Ce qui rend la réparation, la destruction et le recyclage (poteaux, poutres, panneaux de bardage, etc.) beaucoup plus facile. 

La RE2020 est applicable aux espaces de bureaux des bâtiments industriels et prend effet à compter du 1er janvier 2023. Cependant, l'annonce concernant les exigences imposées à ce type de construction se fait toujours attendre.